2021 – Une nouvelle année pleine d’énergie et d’espoir

2021 : Une nouvelle année pleine d’Energie et d’Espoir

2020 s’achève avec son énergie de réveil particulièrement rude.

Cette année nous aura fait toucher l’absurdité de certains de nos fonctionnements, et le manque de conscience que nous affichons dans nombre de nos actes quotidiens.

2020 était une année en 4. Elle nous a permis d’apprendre de nos erreurs. Notre monde a été construit en omettant le respect de la vie. Il est temps de changer de paradigme, et de reprendre notre libre arbitre. Il est temps de revenir dans la conscience du vivant, et d’œuvrer avec toutes les formes de vie qui nous entourent.

Le petit virus de la grippe a réveillé en nous la peur de mourir. Et cette peur absurde, puisque inéluctable, a été le support de répressions nous incitant à nous éloigner les uns des autres. Nous avions oublié que nous allons tous mourir !

Nous avons oublié de projeter un futur qui nous donne envie de nous dépasser, un futur respectueux et sage. C’est le moment de reprendre les rênes de ce monde, et de créer notre futur, avec conscience et amour. Le temps passe, et c’est un bienfait. Il permet de panser nos blessures, réparer nos erreurs, imaginer l’impossible.

Qu’avons-nous fait de notre pouvoir créateur, de notre amour pour la vie, de notre respect envers nous-mêmes, de notre puissance prouvée depuis des générations, de notre résilience face aux difficultés ?

2021 est une énergie en 5 (2021 : 2 + 0 + 2 + 1 = 5) qui représente le mouvement, la transformation, le voyage. Nous allons matérialiser tout ce en quoi nous croyons.

Il est manifeste qu’une petite majorité tremble à l’idée de se relever et afficher une liberté qu’elle n’a perdue que par sa propre volonté. Ceux-là ont remis leur libre arbitre à des forces cupides qui s’en délectent.

L’autre partie de l’humanité a déjà commencé le voyage vers un futur conscient et responsable. Elle est ralentie par ceux qui ont trop peur de sortir de leur caverne obscure. C’est l’allégorie de la caverne, utilisée par Socrate pour expliquer le manque de connaissance des hommes, transcrite par Platon il y a plus de 24 siècles.

Les hommes vivent enchainés depuis leur enfance dans une caverne, tournant le dos à l’entrée. Ils ne voient que leurs ombres, et celles projetées par des objets agités derrière eux (un peu comme notre télévision).  L’un d’eux se délivre, et monte hors de la caverne au prix de grandes souffrances liées à l’éblouissement et à l’anéantissement de tout ce qu’il croyait être réel. Il découvre une autre vérité, un autre monde dans lequel ceux qui sont juste à la lisière de la caverne se considèrent tels des dieux (nos dirigeants).

Mais la lumière n’émane pas d’eux non plus. Elle vient d’encore plus loin. Cette seconde couche représente des êtres humains, eux aussi enchainés à leurs croyances et à l’éducation qu’ils ont reçue. Leur « pouvoir » repose sur l’énergie des hommes enchainés juste sous leur niveau. C’est grâce à eux qu’ils existent.

Retrouver sa force originelle

Chaque être vivant a le souvenir de la lumière parce qu’il appartient à la vie. Il en est à la fois créateur et acteur. Il est temps de retrouver notre pouvoir créateur. C’est le temps du réveil, du changement. Il est temps de laisser émerger la sagesse de nos anciens. Ils ont veillé sur la Terre Mère durant des centaines d’années, uniquement pour ce moment, celui des prophéties.

Nous ne pourrons pas raccommoder le monde avec les principes qui sont causes de sa destruction. Nous devons changer notre façon de considérer la vie, et reprendre contact avec notre Essence spirituelle. Notre système repose sur la compétition et non sur l’entraide. Il ne peut pas marcher, il doit s’écrouler pour faire place à un nouveau système basé sur la coopération.

Récupérer son libre arbitre

Contrôler son destin, ne pas se conformer à la fatalité. Tout est possible. Nous sommes cocréateurs de notre monde. Le formatage par les médias est une utilisation de la conscience. Mais ça ne peut pas fonctionner, parce que ça n’est pas en accord avec la vie.

Nous ne pouvons pas vivre contre notre nature d’amour bienveillante. Nous sommes reliés entre nous pour ne former qu’un.

Rêvons notre monde. Quel que soit le rêve, nous avons le libre arbitre de choisir ou ne pas choisir de le cristalliser, le nourrir. Un rêve porteur de sens va laisser une empreinte forte. Nous avons le pouvoir de décider. Nous ne sommes pas victime de notre propre monde. Nous n’avons pas besoin de souffrir ni de vivre malade ni de vieillir. Nous n’avons pas besoin de guerre pour résoudre nos problèmes.

Travaillons collectivement sur un futur respectueux. L’intention collective des générations futures est focalisée sur la Lumière. Ne pas nourrir la noirceur, mais avoir une vision positive. Vivons avec la conscience de la force qui nous anime. Il suffit de créer une émotion cohérente. Nous sommes des personnes responsables. Il ne s’agit pas de contrôler notre monde, de le manipuler, mais de participer au déroulement de notre réalité, par le pouvoir de nos croyances.

La conscience s’informe elle-même à travers ses créations. Nous créons des choses dans nos vies, dans nos futurs, qui reflètent ce en quoi nous croyons, ce dont nous avons besoin de croire à ce moment. Notre art, nos livres, nos musiques, sont plus que des divertissements. Ils nous informent sur nous-mêmes.

La science quantique explique que les émotions et les sentiments qui viennent du cœur changent l’ADN de notre corps. Lorsque l’ADN change, il produit des effets quantiques qui changent notre monde physique.

La peur, l’échec et le doute : renverser les processus

La peur s’équilibre avec la confiance. Elle est source de mouvement. Peur et confiance sont les polarités d’une même énergie-source. Elles sont à la fois liées, contradictoires et équilibrées l’une par l’autre.

La peur, l’échec et le doute peuvent être bénéfiques et favorables à notre évolution. La confiance, la réussite et la certitude leur font face. L’impact de l’environnement, familial, social est décisif. La façon dont nous vivons nos expériences aussi. Nous avons donc la capacité d’augmenter la confiance en regardant différemment les événements de notre vie.

Franchir un saut quantique pour que l’espoir se déverse dans le monde. Notre monde est basé sur le contrôle. C’est le moment de se dresser pour résoudre nos peurs et notre besoin de contrôler. La conscience se libère. Même ceux qui ont peur peuvent y accéder.

Parler ouvertement, partager avec tout le monde.

Nouveau chemin – Changer notre futur

Le chemin qui mène à notre nouvelle vie doit se déstabiliser pour se réorganiser. Il est nouveau. Il se crée en sens inverse du temps. L’ordre a besoin d’ordonner toutes les informations, et il crée des coïncidences pour s’insérer dans la complexité de l’espace-temps, pour se synchroniser.

2021 est l’année du mouvement, celui qui va orienter notre vie vers le monde que nous souhaitons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *