Retrouvez votre MISSION DE VIE

Par où commencer ?
 » J’aimerais bien savoir comment faire ? J’essaie de mieux communiquer, j’ouvre ma conscience. Mais comment cela peut-il changer les choses autour de moi ? »

Commencez par un voyage intérieur.

Trouvez ce qui vous caractérise, vos qualités, ou vos défauts, ce qui en fait est la même chose. Une personne très minutieuse, précise, rigoureuse, peut aussi être qualifiée de maniaque, tatillonne.

Pour cela, posez-vous quelques questions :

« Qu’elle est ma force ?« 

Parce qu’il est évident que vous disposez, comme chaque être vivant, d’un force prodigieuse.

Cette force est latente car souvent inemployée.

C’est cette énergie incroyable qui permet de soulever des montagnes lorsque la situation semble désespérée.

C’est la force de Vie qui toujours coule en nous, en chaque instant.

Elle n’est pas synonyme d’effort ou de pouvoir, mais d’énergie.

Ne dit-on pas que « La Douceur contient une force incroyable qui nous rend puissant au-delà de tout combat… »

« Comment est-ce que j’utilise cette qualité dans mon quotidien ? Auprès de qui ? »

En d’autres mots, par qui ou par quoi êtes-vous attiré ?

  • les humains : les enfants, les personnes handicapées, en fin de vie, les femmes battues…
  • les animaux : les baleines, les léopards des neiges, les chats errants, les abeilles …
  • notre belle planète Terre : les plantes de votre jardin, les couchers de soleil, la déforestation …
  • un domaine artistique, d’expression…

En conscientisant vos sources d’intérêt, vous allez mieux vous comprendre.

Il arrive que le métier que vous avez choisi soit en rapport avec ce que vous aimez le plus.
Mais c’est assez rare dans notre société, la règle étant de gagner sa vie dans un emploi déstructurant et épuisant.

Quels sont vos passe-temps aujourd’hui ? Ce mot résonne étrangement à nos oreilles. Le passe-temps est souvent devenu synonyme d’écran…

Tout de même, quels sont les sujets qui vous passionnent, même si vous ne faites plus que les regarder sans les accomplir ?

Quels étaient-ils lorsque vous étiez enfant ? La source de vos découvertes sur vous-mêmes est là…

  • Vous levez tôt pour aller écouter le chant des oiseaux, ou le brame du cerf dans la profondeur de la forêt ?
  • Réaliser des objets ? un cerf-volant avec votre grand père, une cabane à oiseaux, un arc avec une branche de noisetier, une marionnette que vous faisiez vivre avec vos frères et sœurs …
  • Raconter des histoires à vos poupées ou à votre petit frère, ce qui le faisait rire aux éclats ou frémir d’inquiétude…
  • Collectionner tous les cailloux que vous trouviez jolis sur le chemin de l’école, ou sélectionner les fleurs et feuilles les plus délicates, éclatantes et merveilleuses que vous classiez, avec leur nom et leurs caractéristiques, pour surtout de pas oublier la beauté…
  • Jouer à Tarzan dans le petit bois près de chez vous, qui vous semblait une forêt impénétrable à cette époque, ou aux cow-boys et indiens (étiez-vous cow-boy ou indien ? qui était le gentil selon vous ?)
  • Chanter, créer des rythmes pour danser ou faire danser, écouter le bruit du vent dans les voiles des bateaux lorsque vous vous promeniez dans le port de votre enfance…
  • Vous occuper des autres, faire le pitre, la morale, le sauveur, le rebelle…
  • Rêver en regardant le ciel, parler avec les plantes, les êtres de votre jardin…

Ces distractions, ces jeux reflétaient déjà votre mission de vie.

Chacun de vous est venu sur Terre pour une raison bien précise, et avec des qualités
bien précises, dans le but d’aider l’Humanité à évoluer.

Chacun de vous est venu pour apporter sa contribution à la Vie, selon sa spécialité.

Peu à peu, le monde raisonnable et contraignant de l’adulte, vous a fait oublier cette mission que vous vous êtes donné.

En vous révélant, en retrouvant qui vous êtes, en vous rappelant vos rêves d’enfant, en observant vos loisirs, votre façon de vivre votre journée avec vos collègues ou vos enfants, vous allez savoir pourquoi vous êtes venus dans cette période du grand changement… et où vous allez…

« Comment me voient les autres ?
Comment me perçoivent-ils ? Qui suis-je véritablement ? »

Les autres, ce sont ceux qui  vous entourent, ceux qui vous aiment et ceux qui ne vous apprécient pas, ceux qui pensent vous connaître et ceux que vous voyez pour la première fois…

Et n’oubliez pas que vous êtes les autres pour tous les autres…

Une façon simple peut être de demander à votre entourage de vous indiquer ce qu’il voit en vous, que ce soit sur le plan physique, psychologique ou spirituel ; en fait sur tous les plans que chaque personne interrogée aura envie de développer pour vous aider à vous trouver.

Certaines de ces personnes seront surprises par cette demande.

La réponse à une telle question est complexe, elle demande du temps, d’autant plus qu’elle doit être faite d’une manière optimale par écrit. C’est très simple de lancer quelques mots vagues ou enthousiastes pour se débarrasser vite de ce travail dérangeant, mais les mots seraient alors entachés du soucis habituel de faire vite, pour passer à autre chose de beaucoup plus important et urgent.

Le mieux est de poser la question à la dizaine de personnes sélectionnées, par écrit, et leur demander de bien vouloir donner également une réponse écrite :

« … je fais un exercice de développement personnel, et j’aimerais que vous m’aidiez. Est-ce que vous pourriez me décrire ? sur les plans physique, mental, émotionnel, spirituel … tout ce qui vous passe par la tête.
Prenez le temps pour le faire, que ce soit au plus juste pour vous, parce que je me rends compte que j’ai du mal a le faire tout seul.
Je suis dans une période de changement, et je voudrais trouver le bon chemin, celui qui est le mien…
Votre avis me sera précieux pour me permettre de savoir qui je suis, pour mes amis, pour mes enfants, pour ceux qui m’apprécient moins, et pour moi. Je souhaite transformer l’image de ma vie, en trouver le sens… »

 Les personnes interrogées vont vous faire ce cadeau de la simplicité et de la franchise.

Ils vont s’appliquer pour être le plus juste possible, et vous envieront d’avoir oser leur faire une telle demande.

Une fois les réponses collectées, écoutez ce que vous en ressentez.

Mettez-vous à la place de la personne qui vous a écris, validez – ou ne validez pas – les informations que vous recueillez, en prenant le temps nécessaire…

Vos qualités vont apparaître, et parfois vous surprendre. Acceptez-les, tout simplement !

Certains vont vous faire part d’aspects moins positifs, plus agaçants, décevants de votre personnalité.

N’en soyez pas blessé !

Accueillez au contraire la franchise du rédacteur qui vous offre son point de vue à propos d’un trait de votre caractère.

N’oubliez jamais que chacun possède sa propre vérité.

Cette démarche n’est pas une façon d’entrer dans un sentiment de culpabilité ou d’orgueil excessif, il s’agit d’écouter d’une oreille attentive ce qui vient d’autrui, et ne parle que de vous.

Remerciez la vie qui vous fait un tel cadeau.

Analysez avec le cœur, et non avec un ego inutile.

Pensez au côté positif de cet aspect négatif de votre personnalité …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *