Qu’est-ce que j’APPORTE au confinement ?

… Qu’est-ce que j’apporte au confinement ?

Nombreux vont répondre qu’il est impossible d’apporter quoi que ce soit dans cette situation de blocage. Que puis-je y faire ? Je ne peux pas décider tout seul d’arrêter.

Apporter au confinement ne signifie pas l’arrêter, le faire disparaître. Ce serait plutôt quelle énergie puis-je offrir durant cette période ?

Cela implique d’avoir déjà répondu à la première question (Que m’apporte le confinement ?) et avoir bien intégré que je suis arrêté aujourd’hui pour regarder avec honnêteté où j’en suis.

Comment réagir ?

Apporter ma colère d’être obligé de changer de rythme, d’avoir à ouvrir les yeux sur ma vie ?

Me sentir déprimé parce que je me retrouve seul, face à moi-même ? Alors que j’ose à peine me regarder dans un miroir, mes yeux dans les yeux de cet autre moi qui m’observe avec gravité.

Paniquer, manquer d’air, face à la solitude forcée qui empire mon mal-être ?

Me réjouir, parce qu’aujourd’hui j’ai enfin du temps pour moi.
Je peux d’ailleurs passer ce temps à ne pas du tout me remettre en question. Je vais me surcharger de stimulations extérieures. Elles sont nombreuses sur le web en ce moment, offrant de belles opportunités pour occuper mes journées, pour me permettre d’y voir clair… Ou pour ne pas y penser.

Travailler, parce que mon poste me permet d’être en télétravail.
Mais parfois, en mesurez-vous l’absurdité quand vous changez d’environnement ? Un travail très important sur votre lieu professionnel l’est-il autant lorsque vous êtes chez vous ?

Ne rien faire pour enfin me poser, et m’apercevoir combien j’aime la vie. Et plus elle est simple, plus je l’aime.

Être acteur

Enfin je peux offrir mon énergie à tous ceux qui sont déstabilisés par cet arrêt involontaire, leur envoyer une énergie d’amour sincère, tout simplement.

Nous sommes créateurs de ce monde. Peut-être est-ce le moment de l’aimer, d’admirer la nature qui nous remplit de senteurs et de beauté.

La nature nous exprime son amour, à chaque moment, à chaque saison. La Terre se pare de créations originales et merveilleuses qu’elle renouvelle inlassablement, malgré les destructions et le manque de conscience de trop d’humains.
La nature n’est pas rancunière. Ce printemps est magnifique.

Les oiseaux chantent et construisent leur nid.
Les vermisseaux nettoient la Terre, leur Terre, pour en retirer les toxines, pour la garder vivante malgré ce que nous répandons avec bêtise ou cupidité.

La vie est partout, organisée, confiante…

C’est peut-être le moment d’offrir notre éveil, notre évolution vers un mieux être, une satisfaction journalière d’exister en remerciant la Vie d’être en moi, et partout autour de moi.

Il est si facile de faire de l’humour, de se mettre en colère, de reprocher à l’autre d’être le responsable de ce que je vis.
Mais j’en suis le seul responsable, parce que c’est moi qui ai mis tout en place.

Ma responsabilité

Tout ce que je vis aujourd’hui est le résultat de mes choix. Nul autre que moi n’est responsable de ce qui m’arrive.

J’ai toujours eu le choix d’observer ou pas ce qui m’arrivait, pour en comprendre le sens, et en tirer une leçon qui ne concerne que moi.

A chaque moment de mon existence, j’ai décidé de faire ou ne pas faire, j’ai accepté ou refusé.
J’ai souvent pensé que je n’avais pas le choix. Mais c’est faux. Nous avons toujours le choix.
Nous façonnons notre vie à la vision que nous en avons, à notre interprétation de ce que nous en comprenons.

Face à une situation, j’essaie de trouver un sens, ou pas.
Je peux ouvrir mon regard pour remercier la vie de me positionner face à une difficulté. Celle-ci va me permettre de puiser en mon énergie, de me dépasser, et de remporter une épreuve.
Ou je peux me lamenter en rendant l’autre responsable.

C’est le passif qui crée l’actif. C’est la victime qui appelle son bourreau.
Si aucune parcelle de mon être n’est victime, je n’aurai pas de bourreau. Et je verrai la solution.

Tout a un sens, tout est leçon, tout est enseignement…

2 réponses sur “Qu’est-ce que j’APPORTE au confinement ?”

  1. Bonsoir Corinne,

    j’apprécie beaucoup ton site, les vidéos que tu nous offres si généreusement de même que les différents messages et ces magnifiques photos de cette nature si belle. C’est un réel bonheur que de profiter de ce que tu nous apportes. Merci.
    Ce temps de confinement est pour moi une période bénie, une joie profonde qui m’habite et que je savoure, j’ai réalisé au bout de quelques jours à ma grande surprise que je ne souffrais PLUS de solitude. Je pense que c’est dû à tout ce chamboulement qui annonce une métamorphose, d’y participer me donne une grande confiance, une prise de conscience qui s’amplifie à la radio, sur internet, et j’ai plaisir à partager tous ces messages positifs. J’apprécie particulièrement « les matins d’isa » d’Isabelle Padovani, les méditations avec un petit groupe lié à Joa du Brésil, et un autre groupe autour de Myriam et le féminin sacré. …. Je me suis donné l’autorisation de reprendre depuis une semaine le jardinage à notre jardin partagé tout près de chez moi, je fais des masques pour la famille et les amis. J’habite en appartement que j’aime bien, je profite du soleil sur mon balcon avec de bonnes lectures et aussi une vue que je ne me lasse pas d’admirer.
    Après tout ce temps de séparation, nous aurons d’autant plus de plaisir à nous retrouver.
    En attendant je t’envoie mes cordiales pensées et te souhaite tout de meilleur
    Françoise

  2. Bonsoir, et merci Corinne pour ces beaux messages, qui nous font réfléchir sereinement et paisiblement. Je m’aperçois que j’ai passé beaucoup de temps pendant ce confinement à réfléchir sur moi-même, ma vie, mon travail, mes amis, mes loisirs … j’ai également testé un cycle de méditation de 21 jours, qui demandait des tâches quotidiennes, un travail sur soi. Tout cela m’invite à dire que j’aime le calme qui s’est installé pendant ce confinement ; j’admire les arbres, les maisons, les fleurs, lors de mes quelques sorties ; je rejoins les voisins à 20H, sur mon balcon, eux sur le leur, et nous nous réjouissons de nous retrouver ; je croise les personnes dehors, leur offre un sourire … auquel elles répondent toutes 🙂 et chaque jour, je remercie la Vie et l’Univers de nous offrir cette pause, et d’être consciente de toute la beauté qui nous entoure ; j’envoie mon amour et mon énergie autour de moi, et je sens que j’en reçois tout autant en retour … alors, je souris encore plus et le soleil dans mon coeur et mon âme est encore plus grand ! 🙂 Merci la Vie, et merci Corinne de partager et nous apporter autant. Je t’embrasse bien fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *